Prise de la parole, trac et confiance en soi…

Il arrive que la bienveillance ne soit pas suffisante pour permettre à notre stagiaire de se sentir à l’aise de s’exprimer et d’exposer sa pensée. Quel est son auditoire : des supérieurs hiérarchiques, des professionnels d’expérience ou d’interlocuteurs avec des réactions imprévisibles ? Être à sa place, auriez-vous le trac ? Est-ce une situation anxiogène?

Certaines personnes utiliseront ce stress pour se propulser et atteindre leurs objectifs. D’autres auront moins de facilité à canaliser cette énergie et ce, malgré une bonne préparation. Si votre stagiaire a de la difficulté à exprimer ses idées, à structurer son discours, à suivre les interventions des autres, c’est peut-être dû à une mauvaise gestion du stress entourant la prise de parole. Avez-vous déjà vécu une telle situation? Le son de votre cœur qui frappe vos tympans, une respiration courte, voire difficile, des bouffées de chaleur, une sensation de sudation et tout un tas de pensées négatives qui s’infiltrent dans votre tête… Et pire que tout, vous vous imaginez que les gens autour de vous en ont conscience.

Quelles sont les causes de ce stress : le manque de confiance en soi, le fait d’être impressionné par l’expérience, le titre ou l’imprévisibilité des interlocuteurs ? Est-ce le syndrome de l’imposteur ? Pour chaque individu, les causes sont différentes1.

Alors comment faire pour aider notre stagiaire dans ces situations?

La première étape est d’amener votre stagiaire à prendre conscience des défis rencontrés. Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez l’aider.

Voici quelques pistes de solution :

· Amorcez la discussion sur la gestion du stress2;

· Cherchez comment apprivoiser le trac3;

· Incitez au développement de la confiance de votre stagiaire en vous dotant de trucs pour l’appuyer lors de sa prise de parole. Un mot-clé ou un geste peut servir à vous indiquer subtilement que votre stagiaire à besoin de votre intervention dans la discussion ;

· Proposez des lectures sur des trucs et des conseils pour bien s’exprimer en public4;

· Augmentez graduellement les moments de prise de parole tant sur la durée que sur la complexité des contenus ou des responsabilités;

· Faites pratiquer votre stagiaire : jeux de rôles, mises en situation, mais aussi incitez votre stagiaire à la pratique personnelle devant des collègues, des proches ou devant un miroir. L’enregistrement peut aussi être envisagé.

Les mots-clés à retenir : soutien, gradation et pratique !

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et suggestions pour d’autres sujets.

Au plaisir de vous lire,

Cordialement,

Francis Brière

Références :

1 du Penhoat, G. (2016). Outil 52. Gérer le trac de la prise de parole en public. Dans G. du Penhoat (dir.), La boîte à outils de la gestion du stress (p. 170-171). Dunod.

2 Centre d’études sur le stress humain (CESH) (s.d.) Gestion du stress – A retenir. https://www.stresshumain.ca/le-stress/dejouer-le-stress/gestion-du-stress-a-retenir/

3 Université Laval – Centre d’aide aux étudiants. Le Trac : comment mieux l’apprivoiser. https://www.aide.ulaval.ca/apprentissage-et-reussite/textes-et-outils/stress-et-anxiete-scolaire/le-trac-comment-mieux-l-apprivoiser/

4 Alloprof (s.d.). Trucs pour bien s’exprimer en public. https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/francais/l-art-de-bien-s-exprimer-en-public-f1538

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s