Motiver nos stagiaires, comment s’y prendre?

Comment faire pour que nos stagiaires soient intéressés à apprendre? Entre les objectifs du stage, la charge de travail et la routine quotidienne, capter leur intérêt n’est pas toujours une mince affaire. On ne peut pas simplement exiger que le stagiaire soit motivé, il faut que ça vienne de lui !

Bien que cet article ait été écrit pour les superviseurs cliniques, son contenu s’adresse à tous les superviseurs qui aimeraient motiver leurs stagiaires.

Les auteurs de cet article proposent des pistes de solution en se basant sur quatre principes fondamentaux pour orienter notre supervision et ainsi favoriser la motivation des stagiaires. Traduit de l’anglais en se basant sur le modèle F.A.I.R. proposé par le groupe de Ronald Harden en 2012, voici ces quatre principes qui se traduisent par l’acronyme P.A.R.I.

1) Pertinence de l’apprentissage (chercher l’intérêt du stagiaire)
2) Apprentissage actif (impliquer le stagiaire dans son apprentissage)
3) Rétroaction (soutenir le stagiaire en lui offrant de la rétroaction
4) Individualisation (adapter ses interventions aux particularités et aux besoins du stagiaire)

Pour plus d’information sur ces pistes de solutions, nous vous conseillons de lire l’article original.

Facilitons-nous l’apprentissage de nos stagiaires?
Audetat Voirol M-C, Laurin S, Sanche G. Le médecin du Québec, 2014; 49 (4): 75-77.

Vous désirez lire cet article au complet?
Vous pouvez l’obtenir par courriel en nous écrivant en demandant l’article numéro 4.